Vous êtes ici : Accueil \ Les Musées \ Arras, Musée des Beaux-Arts

Vous souhaitez lancer une nouvelle recherche

Arras, Musée des Beaux-Arts

Le musée

Créé à l’époque révolutionnaire, le musée des Beaux-Arts d’Arras présente des collections diversifiées qui couvrent un champ très large, tant d’un point de vue chronologique que typologique.

Les collections

Sculptures médiévales, peintures des Pays-Bas et tableaux français du XVIIe siècle (parmi lesquels un ensemble unique de grands formats, les « Mays »), céramiques du XVIIIe siècle (porcelaine d’Arras et de Tournai), peintures de paysage du XIXe siècle (école dite d’Arras), plan-relief de la ville daté de 1716 en constituent les points forts. A ces œuvres exposées au public, il convient d’ajouter celles également précieuses du Trésor de la cathédrale, dont la gestion incombe au musée. On mentionnera également les ensembles conservés en réserves relevant de différents autres domaines : arts graphiques, photographie, ethnographie, exotica, monnaies, sceaux, histoire naturelle, etc.

Outre son riche fonds de collections, un autre atout de l’établissement est le bâtiment qui l’abrite depuis près de deux siècles : l’abbaye bénédictine Saint-Vaast. Totalement réédifiée à partir de 1754 sur ordre d’Armand Gaston de Rohan, alors abbé commandataire, elle déploie ses vastes surfaces et sa sobre ordonnance autour d’une cour d’honneur et de deux cloîtres frappant par leur amplitude et leur élégance. Elle constitue un remarquable écrin pour les œuvres qui y sont présentées.

Pierre-Yves Bohm, un artiste sous influences

Du 18 janvier au 5 février à l’Etre Lieu - Du 23 janvier au 18 avril 2016 au musée des Beaux-Arts

Le musée des Beaux-Arts et l’association l’Etre Lieu s’associent pour présenter une double exposition intitulée Un artiste sous influences autour de l’artiste peintre nordiste Pierre-Yves Bohm qui réalise une résidence dans la cité atrébate d’octobre à décembre 2015. Cet événement sur deux lieux permet d’aborder l’œuvre picturale, les thèmes récurrents de l’intime, de la quête sur soi et des influences artistiques, musicales, littéraires, les rencontres marquantes, de façon inédite et complémentaire.

Au musée
L’exposition regroupe une cinquantaine d’œuvres anciennes et récentes et retrace d’itinéraire artistique, émotionnel et subjectif de l’artiste. Sans être une rétrospective de son travail comme c’était le cas en 2008 lors de l’exposition qui lui a été consacré au MUba Eugène Leroy de Tourcoing, cette proposition donne à ressentir ce qui a motivé, infléchi, conforté, travaillé la création de Pierre-Yves Bohm. Les œuvres de l’artiste sont mêlées à des prêts prestigieux du FRAC Nord-Pas de Calais, et des œuvres littéraires, sonores, et plastiques des collections municipales inscrivant cette exposition dans la culture savante et populaire de tout un chacun. Les personnalités et artistes importantes pour P.-Y. Bohm seront évoqués, tel que le peintre Eugène Leroy.

A l’Etre lieu
Dans le cadre du festival « Sous influences », l’artiste s’est prêté pendant les 3 mois de résidence à un travail d’initiation et de création d’ « objets-amulettes », avec les étudiants de l’option Arts plastiques de Classe préparatoire aux grandes écoles Création du lycée Gambetta. Ce travail autour de l’exposition à tous de l’intime, du caché, donne lieu à une installation in situ, au cœur de l’espace Bizet, lieu de vie des étudiants.

Né en 1951 à Roncq, Pierre-Yves Bohm se forme à l’Ecole des Beaux-Arts de Tourcoing, dans l’atelier de Jean Ferlicot dans les années 1970. Cette période de grands changements intellectuels et artistiques nourrit son rapport à la peinture, médium ancien et prestigieux, archétype de l’art majeur et savant. P.-Y. Bohm développe une pratique quotidienne, lente et isolée d’atelier proche de l’introspection, à l’écart de toute école ou courant artistique. Dans ce combat avec lui-même et avec la matière, il s’agit de réinventer la pratique picturale, de la faire sienne afin d’exprimer ses idées et sensations et de lui conférer ce qu’il appelle « une charge vitale ».

Festival « Sous influences »
Du 18 janvier au 5 février 2016 à l’Etre Lieu – Vernissage le lundi 18 janvier à 18h
L’Etre Lieu - Arts contemporains Arras - Association l’Etre Lieu – 21 bld Carnot - Cité scolaire Gambetta – Carnot.
Visites guidées de l’exposition du 18 janvier au 5 février : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 18h à 19h par des élèves médiateurs (aucune visite le vendredi 29 janvier)

Le Château de Versailles à Arras - Exposition « 100 chefs-d’œuvre de Versailles »

27 septembre 2014 – 20 mars 2016

Extrait de l’huile sur toile de Jean-Baptiste Charpentier « La famille du Duc de Penthièvre » © RMN/ © Gérard Blot

Après le formidable succès de Roulez carrosses !, le musée des Beaux-Arts accueille à nouveau le château de Versailles. Cette nouvelle exposition
s’annonce comme un évènement : une centaine de chefs-d’œuvre des collections du château de Versailles, dont certains jamais encore prêtés, seront présentés à Arras pour une durée de dix-huit mois.

Peintures, sculptures, mobilier, objets d’art… Les visiteurs découvriront des œuvres exécutées par les plus grands artistes du temps, dans les matériaux les plus précieux, tels que le buste de Louis XIV de l’escalier des Ambassadeurs, les monumentales tapisseries des Gobelins, le grand bureau du Dauphin, la sculpture originale du bassin de Latone, les porcelaines de Marie-Antoinette, ou encore le groupe sculpté d’Apollon servi par les nymphes, monument de la sculpture française du XVIIe siècle.

Ces chefs-d’œuvre accompagneront le visiteur dans sa promenade à travers les divers lieux et époques de la résidence royale : ambiance de marbre, de bronze, d’or et d’argent évoquant le grand décor à l’italienne des Grands Appartements et de la Galerie des Glaces, ambiance de bois où le goût du confort et le raffinement se substituent à la recherche de l’effet de majesté, ambiance d’eau et de fontaines qui sont l’âme des jardins, ambiance de parcs et de forêt évoquant la fantaisie des bosquets, ambiance de fleurs évoquant les palais de Trianon, ambiance de fêtes et de feux évoquant les réjouissances les plus éblouissantes des règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.
Rendez-vous à Versailles, au cœur des fastes des XVIIe et XVIIIe siècles, à la découverte de l’excellence du savoir-faire français au service des plus grands commanditaires.

Autour de l’exposition:
Du 12 octobre 2014 au 10 mai 2015 l’Office de tourisme propose également un cycle de visites thématiques.

Renseignements : Office de Tourisme 03 21 51 26 95.