AccueilArts et éducationEpi de faîtage : musicien à la vielle

Epi de faîtage : musicien à la vielle

Anonyme
XVIe siècle
Terre cuite glaçurée, modelée, gravée et estampée
H. 58,6 cm ; L. 25,5 cm ; P. 23,5 cm
Inv : 14.3
BEAUVAIS
Epi de faîtage : musicien à la vielle
© Martine Beck Coppola, Musée départemental de l’Oise, Beauvais

La présence de différentes variétés d'argile et d'un abondant couvert forestier ont favorisé très tôt le développement d'une production de céramiques dans la boutonnière du Bray entre Dieppe et Beauvais. Cet artisanat connaît son heure de gloire à la fin du Moyen âge et à la Renaissance avec la fabrication de cruches et gobelets en grès, largement diffusés dans le royaume, et d'une vaisselle de luxe en terre cuite glaçurée au plomb, dont les exemplaires les plus riches étaient offerts comme cadeaux aux personnages importants de passage à Beauvais.
Dans cette dernière technique, des épis de faîtage, destinés à orner les toitures, constituent des pièces tout à fait exceptionnelles par leur qualité et leur rareté. Le joueur de vielle à roue, vêtu à la mode de l'époque : béret à bord relevé, justaucorps découpé en festons à la ceinture, hauts de chausses, a été modelé pour partie dans de l'argile cuisant blanc et pour partie dans de l'argile cuisant rouge. La forme a été ensuite recouverte d'une glaçure au plomb donnant des coloris jaune et brun. La présence d'oxyde de cuivre relève l'ensemble de quelques touches de vert. Ce musicien était accompagné de deux compagnons, un joueur de harpe (Beauvais, Musée départemental de l'Oise) et un joueur de chalumeau (Sèvres, Musée national de la Céramique), sur une demeure de Beauvais.

Richard Schuler
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service éducatif du musée départemental de Beauvais, Aurélien Dupont

Compléments pédagogiques

Joueur de harpe (Beauvais)
Joueur de chalumeau (Sèvres)