AccueilArts et éducationLa Colonie de vacances

La Colonie de vacances

Maurice DENIS (1870-1943)
1913
Peinture à l’huile sur carton
H. 50 cm ; L. 74 cm
Inv. 91.17
BEAUVAIS
La Colonie de vacances
© J.-L. Bouché, ADAGP, Paris 2015, Musée départemental de l'Oise, Beauvais

Peintre et théoricien du groupe symboliste des Nabis qui revendiquait une peinture décorative dans la voie tracée par Paul Gauguin (1848-1903), Maurice Denis est resté célèbre par une phrase écrite en 1890 qui conceptualise l'aventure de l'art moderne : «Se rappeler qu'un tableau, avant d'être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote, est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées». Cependant, Maurice Denis ne peut être réduit à ses écrits et à son œuvre symboliste. Durant la première moitié du XXe siècle, il joue en effet un rôle fondamental dans le renouveau de l'art sacré en fondant avec Georges Desvallières (1861-1950) les Ateliers d'art sacré en 1919. Il mène une brillante carrière de peintre décorateur et peint quantité de tableaux de chevalet. Parmi ces derniers, ceux réalisés en Bretagne, à Perros-Guirec où l'artiste vient régulièrement se ressourcer, sont probablement les plus attrayants par le charme des scènes familiales pleines de tendresse, les plaisirs de la plage ou des régates sur la côte de granit. La Colonie de vacances appelée aussi Régates à Trégastel montre, dans une belle lumière dorée de fin de journée, un groupe d'orphelins habillés en rose, sur la plage, sous la conduite de religieuses de Saint-Vincent-de-Paul dont les cornettes rappellent avec humour les voiles des bateaux qui croisent au large sous l'œil de quelques bretonnes.

Cette scène simple et charmante, peinte d'un pinceau très libre qui se souvient des simplifications de l'époque nabi, image d'un bonheur de vivre auquel la guerre va rapidement mettre un terme, a inspiré en 1991 au poète Jean Tardieu (1903-1995) un poème :
« Sur cette plage bretonne
Nous sommes
Quelques petits bonhommes
Enfants du bondieu
Côte à côte rassemblés.
On dirait des épis de blé
Qui seraient roses
Et qui auraient poussé
Comme des fleurs sur la mer
Par un soleil de poudre d'or…. »

Richard Schuler
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service pédagogique du musée départemental de Beauvais, Aurélien Dupont

En savoir plus

Compléments pédagogiques