AccueilArts et éducationLa Remise du Livre et de l’épée

La maison natale de Jean de La Fontaine

Au pied château médiéval s'élève la maison natale de La Fontaine entre une cour pavée et un jardin limité par le rempart et l'arrondi d'une tour. Construite à la Renaissance en 1559, elle garde quelques éléments de sa décoration première : un bandeau sculpté de fleurs de lys au dessus de la porte, trois ordres de chapiteaux, des corniches hautes et plates, et, au dessus de celle qui souligne le premier étage, des croissants entrelacés. On ne sait pourquoi ce motif des trois croissants, chiffre de Diane de Poitiers qui se retrouve dans les châteaux de la célèbre favorite d'Henri II figure sur la façade de la maison. La maison appartient aux La Fontaine jusqu'en 1676, date à laquelle le fabuliste la vendit à Antoine Pintrel, son cousin.. Le contrat de vente donne des renseignements précieux sur l'ordonnance et les commodités des lieux : « une maison recouverte de thuilles, scize en rue des Cordeliers dudict Chaûry (contraction de Château-Thierry en usage au XVIIe siècle) …deux aisles et bas costez, l'un consistant en une salle, chambres et autres lieux, celliers dessoubz, et gresniers dessus, le tout de fond en comble. Aussy un escalier basty en tourelle couvert d'ardoises pour monter auxdits lieux. L'autre en escurie, collombier, tourelle, fournil et buscher, une grande et petite gallicine, le tout fermé de murailles ».
Le double perron en brique et pierre avec sa rampe ancienne et le vieux puits sont toujours présents et donnent à la cour pavée un air à la fois noble et gracieux.

On peut encore admirer, à l'intérieur, les plafonds à la française (poutres apparentes), l'élégant escalier de pierre voûté en berceau, à volées droites parallèles ainsi qu'un petit Salon à lambris du XVIIIe siècle.
Les voûtes d'arête aux paliers, quelques éléments de parquets anciens, les dallages de tomettes en terre cuite et la grande salle du rez-de-chaussée rappellent l'ambiance dans laquelle vivait le poète.
La maison natale du poète à Château-Thierry est devenue Musée Jean de La Fontaine en 1876 avec le soutien de la Société historique et archéologique de Château-Thierry.

Christiane Sinnig-Haas
Conservateur en chef du Musée Jean de La Fontaine
Avec le concours du service éducatif de Marle, Marie Thérèse Cariou

En savoir plus

Compléments pédagogiques

Salle de la maison Jean de la Fontaine, Château-Thierry
chateau-thierry-bibliotheque-de-jean-de-la-fontaine