AccueilArts et éducationLa Remise du Livre et de l’épée

La Résurrection du Christ

Le thème de la Résurrection du Christ est très fréquent dans la peinture de la seconde moitié du XVIe siècle. Antoine Caron, peintre originaire de Beauvais, qui travailla à la décoration du château de Fontainebleau avec Le Primatice (1504-1570) et Nicolo Dell'Abate (1509 ou 1512-1571), ne manquait pas de références. Toutefois, il traite le sujet d'une manière originale et personnelle, dans une composition dynamique et raffinée, un dessin fluide qui met en valeur l'élongation des corps et la préciosité des gestes, un coloris éclatant par sa vivacité. L'œuvre est une remarquable illustration du style maniériste bellifontain qui caractérise le règne des derniers Valois.
Certain historiens voient également dans cette Résurrection un manifeste politique, hypothèse fondée sur la ressemblance entre le visage du Christ et les portraits du roi Henri III. Le tableau pourrait alors faire allusion à l'assassinat des Guise à Blois en 1588, événement perçu à la cour comme une Résurrection du pouvoir royal. Comme l'écrivait, après le drame, Henri III à sa mère Catherine de Médicis, « j'entends maintenant être roi et non plus captif et esclave, comme j'ai été depuis le 13 mai* jusqu'à cette heure, où je commence de nouveau à être Roi et maître ».

*13 mai 1588 : date de la fuite du roi en province après la journée des barricades organisée par Henri de Guise.

Richard Schuler
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service éducatif du musée départemental de Beauvais, Aurélien Dupont

Compléments pédagogiques