AccueilArts et éducationVue de la chambre à coucher de l’impératrice Eugénie au château de Saint-Cloud

Le Concert champêtre

Créée à l'initiative de Colbert en 1666, la Manufacture Royale de Tapisseries de Beauvais connaît une première heure de gloire sous la direction de son directeur Behagle. A la mort de celui-ci en 1705, la Manufacture traverse une période plus difficile marquée par des problèmes financiers et la succession d'administrateurs. C'est dans ce contexte particulier que Joseph Bonnier de la Mosson, Trésorier général des Etats de Languedoc, exemple parfait des grands financiers qui ont fait fortune sous la Régence, commande à la Manufacture, vers 1725, une tenture de six pièces sur le thème de la Comedia dell'arte. Les cartons en ont été réalisés à partir de dessins de Claude Gillot, maître et ami d'Antoine Watteau (1684-1721), célèbre pour ses scènes tirées de la comédie italienne.
La scène du Concert champêtre reflète parfaitement le goût de la haute société de l'époque pour la musique et le théâtre dans un environnement champêtre. Les personnages, parmi lesquels se reconnaissent Colombine et Arlequin, sont placés au centre d'un cadre ornemental exubérant composé de guirlandes de fleurs, de grotesques, de rubans, de cartouches traités en camaïeu, et dominé par les armoiries du commanditaire et de son épouse. Le goût de l'exotisme se marque également par la présence de masques d'orientaux, de perroquets ou encore d'un singe.

Richard Schuler
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service éducatif du musée départemental de Beauvais, Aurélien Dupont

Compléments pédagogiques