AccueilArts et éducationChef-reliquaire d’une compagne de sainte Ursule

Trésor de l’écluse de Creil

Anonyme
IIIe siècle après J.-C., Terminus post quem : 273 après J.-C.
Bronze, argent
Dépôt de l'Etat
Provenance : Saint-Maximin, sur la rive gauche de l’Oise, près de l’écluse de Creil
Découverte en 1974 par des écoliers de 126 antoniniani puis après des fouilles, un premier trésor de 988 antoniniani (de Septime Sévère à Postume soit de 211 à 260) fut mis au jour dans une céramique, ainsi qu’un un second vase renfermant 1 437 antoniniani (de Valérien à Tétricus soit de 253 à 273).
Creil
Trésor de l'écluse de Creil
© Marion Kalt, Musée Gallé-Juillet, Creil

Ce trésor a été découvert à proximité d'un port fluvial gallo-romain lié au commerce de la pierre (Saint-Maximin). Les pièces thésaurisées dans le premier vase étaient toutes encore de bon aloi. A l'inverse, toutes les pièces du second dépôt avaient un aspect terne et noirâtre. Le propriétaire de ce trésor avait donc soigneusement trié ce qui, à ses yeux, semblait être de la bonne et de la mauvaise monnaie. Les deux vases n'étaient pas cachés, mais posés sur le sol d'une pièce près d'un mur. Aucun vestige de meuble dans lequel ils auraient pu être enfermés n'a été décelé. Le propriétaire des lieux a par conséquent quitté sa maison sans avoir le temps d'emporter ces vases. Il faut rappeler qu'entre 235 et 284, c'est le règne de la troupe, de l'anarchie militaire. Les années 273-284 sont des années noires pour les régions septentrionales de la Gaule : raids des Francs et des Saxons, destruction de villes, pertes démographiques importantes, inflation galopante …

De nombreux trésors ont été enfouis sans doute hâtivement ou oubliés par ceux qui fuyaient les barbares. Leur mort ou leur lointain exode les ont empêchés de récupérer ces dépôts. Ces monnaies présentent un grand intérêt sur le plan historique. Le trésor de l'Ecluse est le premier témoignage précis d'un évènement qui s'est déroulé en 273 dans la vallée de l'Oise.

Marion Kalt
Directrice

Compléments pédagogiques