AccueilArts et éducationBannette à décor d’oiseaux

vase néolithique de Belloy-sur-Somme

Anonyme
Néolithique ancien, vers -4 500
Argile mélangée de petits graviers
H. 22 cm ; D. 19 cm
Inv.: M.P.88.3.2
Culture du Cerny
Provenance : Belloy-sur-Somme, découverte fortuite en 1886
Amiens
Vase néolithique de Belloy-sur-Somme
© Marc Jeanneteau, Musée de Picardie, Amiens

Il s'agit d'un récipient à col individualisé, une sorte de bouteille, aux proportions équilibrées.
Cette Céramique en terre cuite non tournée est montée suivant la technique du colombin, boudins d'argile roulés à la main et montés ici en bandes superposées.
Le fond est globuleux, arrondi, rappelant la forme des outres en peau. Trois anses perforées indiquent que ce vase était destiné à être suspendu pour protéger les réserves alimentaires (liquides et aliments) des animaux. Il s'agit d'un vase de stockage à usage collectif. Le décor est soigné, réalisé dans une pâte un peu séchée qui ne se déforme plus. Celui-ci est effectué à l'aide d'un peigne à dents assez larges, permettant de répéter le motif de quatre rangées d'impressions rectangulaires juxtaposées, formant trois rubans curvilignes, sorte de guirlandes, et trois autres verticales. La cuisson dite 'à la meule', bien maîtrisée (à 600°) permet d'obtenir un matériau dur, de couleur grise aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Le vase de Belloy est certainement l'une des pièces archéologiques qui témoigne le mieux de l'installation des premières civilisations agricoles dans la vallée de la Somme, vers le milieu du Ve millénaire avant J.-C. Cette économie nouvelle élaborée au Moyen Orient, au VIIe millénaire avant notre ère, est basée sur la production des aliments et non plus seulement sur la chasse, la pêche et la cueillette.
Elle arrive dans nos régions par le Danube au cours du VIe millénaire.


Regroupés en villages, ces hommes produisent désormais leur nourriture, pratiquent l'élevage, inventent le polissage de leurs outils, la Céramique, liée à un habitat stable, élaborent des croyances associées au monde agricole naissant. La notion de culture englobe la même appartenance culturelle de toute une population. Elle s'exprime au Néolithique dans la manière de construire des maisons, d'enterrer des morts, de façonner les outils, de fabriquer la poterie et la décorer. La culture du Cerny (non d'une commune de l'Essonne) est localisée dans le bassin parisien, en Normandie, dans le Nord de la France vers -4 500 jusque -4 200 : des fortifications, des cimetières, des tombes monumentales et probablement aussi des minières de silex apparaissent. Tous ces éléments indiquent que le paysage social se transforme : on s'approprie des territoires, on protège ses biens, la structure sociale se hiérarchise.

Noël Mahéo
Conservateur du patrimoine
Avec le concours du service éducatif des musées d'Amiens

En savoir plus

Compléments pédagogiques