AccueilExpositionsPierre Marie Lejeune Dessins ↔ Sculptures

Pierre Marie Lejeune Dessins ↔ Sculptures

Art contemporain
Exposition temporaire
Tout public
15 juin 2019
22 Sep 2019
Le Touquet Paris-Plage

Cet été, le Touquet-Paris-Plage vous invite à explorer l’univers de Pierre Marie Lejeune. L’artiste matérialise un langage plastique aux formes universelles. Du dessin à la sculpture, se révèle un art où matières, formes et lumières tiennent une place essentielle. Au musée et dans l’espace urbain, plongez au coeur d’une démarche artistique unique, ouvrant vers un nouvel imaginaire.


Douze sculptures monumentales investissent les parcs et jardins de la ville. Par jeux de lumières et de reflets, elles s’imposent et se confondent avec l’environnement proche. Les faces couvertes de miroirs captent l’image des passants et du cadre alentour. Les paysages de la station s’y reflètent créant un décalage visuel surprenant.


A la légèreté de la lumière, l’artiste associe des matériaux bruts comme l’acier (

Skytrap, 2018), le bois (Méga Hop, 2008) et la pierre (Megastone, 2015).


Au musée, une importante partie du travail de Pierre Marie Lejeune se dévoile. Une soixantaine de dessins retracent les différents projets artistiques. L’artiste se définit comme dessinateur, les sculptures étant l’aboutissement du processus de création. Il élabore plusieurs dessins, maquettes, plans et aquarelles avant chaque réalisation. Plus que de simples ébauches, ils sont conçus comme des oeuvres à part entière. Des séries inédites sont exposées comme L’Alphabet (1983) ou encore Move, un projet autour du sport (2017).


A propos de l’artiste
En 1981, Pierre Marie Lejeune rencontre Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely. Il participe à la création de la fontaine Stravinski près du Centre Pompidou. Cette collaboration se poursuit plus tard avec le Jardin des Tarots en Toscane. Il obtient en 1983 une bourse de la Villa Médicis hors les murs. Lors de son voyage en Egypte, il est marqué par l’architecture, l’écrasante lumière et la matérialité du sable. C’est alors qu’il délaisse la peinture pour le volume. A la fin des années 1990, son vocabulaire artistique s’affine pour devenir celui que l’on connaît aujourd’hui : un alphabet imaginaire mobilisant forme, matière et lumière. Début des années 2000, les sculptures s’emparent de l’espace public et gagnent en monumentalité.


Les oeuvres de Pierre Marie Lejeune ont été exposées dans le monde entier : en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Corée, aux Etats-Unis, en Chine, au Japon mais également en Egypte et en Bulgarie.


Vernissage de l’exposition samedi 15 juin à 17h au musée

En savoir plus
Pierre Marie Lejeune, Maxilinea, 2015
Pierre Marie Lejeune, Maxilinea, 2015© Daphné Lejeune
  • Villa Way Side Angle avenues du Golf et du Château
    62520
    Le Touquet Paris-Plage
    03.21.05.62.62

Pour tout commentaire ou demande de renseignements, contactez directement le musée .

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

6116