AccueilMuséesHistorial de la Grande Guerre

Historial de la Grande Guerre

Place André Audinot
80200
Péronne
0322831418
Histoire, Sciences et techniques
Du 01 avril au 30 sept. : tous les jours de 9h30 à 18h
› Du 01 oct. au 31 mars : 9h30 – 17h fermé le mercredi
Adultes : 10,00 €
Jeunes (7 à 16 ans), étudiants et demandeurs d'emploi : 5,00 €
Enseignants : 7,50€
Scolaires : 4,50€
Forfait famille : 25€
Autres tarifs réduits et gratuités : voir sur le site

Pour tout commentaire ou demande de renseignements, contactez directement le musée .

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Accès

Péronne
Vue du bâtiment
© Pascal Brunet© Alexis Layous© Benjamin Mondon© Pascal Brunet© NjPhoto.fr

Parmi les plus terribles moments de la Première Guerre mondiale figure la bataille de la Somme, aussi tragique que la bataille de Verdun : de juillet à novembre 1916, elle fit, toutes nationalités confondues, plus d’un million de morts, de blessés et de « disparus ». Dès la fin du conflit, la Picardie et la Somme font l’objet d’un véritable « tourisme de guerre » et, au fil des décennies, des dizaines de milliers de familles anglosaxonnes viennent chaque année se recueillir devant la tombe d’un aïeul et visiter les lieux commémoratifs.

Réalisé à l’initiative du Conseil Général de la Somme, grâce à des fonds européens, nationaux, régionaux et départementaux, l’Historial de la Grande Guerre est implanté depuis 1992 à Péronne, sur ce que fut la ligne de front, où plus de vingt nations sont venues combattre au cours de la Première Guerre mondiale.

Il est construit dans un remarquable bâtiment en béton blanc, créé pour l’occasion par le grand architecte Henri-Edouard Ciriani, et encastré dans le château médiéval, où se tint en 1468 la fameuse « entrevue » entre Louis XI, roi de France, et Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne.

Établissement muséographique de référence et musée d’histoire et de société, l’Historial de la Grande Guerre raconte autrement la Première Guerre mondiale en présentant les sociétés en guerre des trois principaux belligérants du front occidental : l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne. Il éclaire le visiteur sur les dimensions historiques, sociologiques et ethnologiques du conflit avec une scénographie innovante qui favorise la compréhension et l’émotion : la proximité avec l’objet devient une proximité avec l’événement.

Au centre des salles - qui traitent le conflit chronologiquement - sont présentés dans des « fosses » les uniformes, disposés horizontalement, ainsi que les objets militaires et personnels des soldats ; sur les côtés, dans les vitrines, la vie civile et politique est exposée. Les aspects culturels, artistiques, éducatifs, économiques ou financiers des pays concernés de 1900 à 1930 sont ainsi évoqués.

L’originalité de ses collections (70 000 objets et archives), sa scénographie et son architecture uniques, son approche culturelle, sociale et militaire permettent non seulement de présenter l’agonie de l’ancien monde mais aussi le véritable passage dans le XXème siècle, tout au long duquel les progrès techniques, alors naissants et les rancoeurs nationalistes vont nourrir le chaos. Associant un centre de recherche international dirigé par Jean-Jacques Becker, l’Historial de la Grande Guerre affiche son ambition de décloisonner les histoires nationales de la Grande Guerre, au profit d’une histoire comparée et non unifiée pour aboutir à une histoire complète d’un conflit dont les prolongements s’étendent à l’échelle mondiale.

En savoir plus
oui
Oui
Oui
info@historial.org